Paterna

La première assurance paternité de Suisse

Paterna verse une allocation journalière de paternité à vos collaborateurs qui souhaitent prendre un congé suite à la naissance ou l’adoption de leur enfant. Avec Paterna, vous offrez à vos employés une prestation sociale unique et protégez votre entreprise contre les conséquences financières de l’absence de vos collaborateurs.

PRINCIPES
  • Notre assurance paternité verse des allocations journalières aux jeunes pères qui souhaitent prendre un congé paternité dans les six mois qui suivent la naissance de leur enfant.
  • L’assurance s’applique également en cas d’adoption.
  • Paterna s’adapte à la politique de votre entreprise. Vous choisissez:
    le taux de couverture du salaire
    a durée de versement des allocations.
PRESTATIONS COUVERTES

Salaire assuré

  • Taux de couverture assuré
  • 80%, 90% ou 100% du salaire AVS, à choix

Durée des prestations

  • Durée du versement de l’allocation journalière
  • 2, 3, 5, 10, 15 ou 20 jours de travail, à choix
  • Sécurité: vous êtes en mesure de faire face aux conséquences financières liées à l’absence de vos employés en cas de paternité. Vous pouvez par exemple engager du personnel temporaire ou externaliser certaines activités.
  • Responsabilité: vous assumez votre responsabilité sociale à l’égard de vos collaborateurs et valorisez leur rôle de jeune père.
  • Attractivité: en leur offrant un avantage social unique, vous fidélisez vos collaborateurs à votre entreprise et vous améliorez votre attractivité sur le marché du travail.
Demander une offre personnalisée en ligne
  • Le programme de demande d’offres pour les entreprises vous donne la possibilité de nous transmettre, sans engagement, l’ensemble des informations qui, une fois analysées, nous permettront de vous faire parvenir une offre personnalisée.

Demander un conseil

Vos questions les plus fréquentes

Les assurés non mariés ont la possibilité d’autoriser leur partenaire, également non marié, à bénéficier des mêmes prestations pour survivants qu’un conjoint aurait reçues à leur décès. A condition que:

  • les deux partenaires forment une communauté de vie semblable au mariage et vivent en ménage commun sans interruption pendant les cinq années précédant immédiatement le décès de l’assuré, ou font ménage commun et ont au moins un enfant commun à charge
  • les deux partenaires ne sont ni mariés, ni apparentés (au sens de l’article 95 du Code Civil)
  • les deux partenaires ne sont pas enregistrés au sens de la Loi sur le Partenariat enregistré
  • le partenaire survivant ne reçoit pas de rente de conjoint ou de rente de partenaire d’un précédent mariage ou d’un partenariat antérieur
  • le formulaire Déclaration rente de partenaire dûment rempli doit avoir été remis à l’institution de prévoyance du vivant de l’assuré

Vous devez annoncer la date de votre mariage (civil) ou de votre divorce (exécutoire) et votre éventuel changement de nom à la fondation afin qu’elle enregistre vos nouvelles données personnelles. Dans le cas d'un divorce, le partage des avoirs LPP entre les époux porte sur les avoirs acquis par chaque époux pendant la durée du mariage. Les avoirs acquis avant le mariage ne sont pas partagés. La révision du partage de la prévoyance professionnelle (entrée en vigueur le 1e janvier 2017), prévoit un partage lorsqu'un des conjoints perçoit une rente d’invalidité ou une rente de vieillesse du 2e pilier. Concernant votre avoir LPP, la fondation doit effectuer un calcul afin de déterminer la prestation de libre passage acquise durant votre mariage. A cet effet, nous aurons besoin de connaître la date de mariage (civil) et la date du dépôt de la demande de divorce au tribunal.

Voir tous les FAQ