Malgré les hausses de primes annoncées, l'excédent cumulé des réserves des caisses maladie en 2017 reste astronomique. Une correction est attendue pour 2018.