Réaliser des économies d’impôts grâce à une prévoyance intelligente

06 avril 2022 | commentaire(s) |

Guillaume Chassot

Grâce au pilier 3a facultatif du Groupe Mutuel, vous pouvez réaliser des économies d'impôts considérables et ce très facilement. Quelques points sont toutefois à prendre en compte.

Pour les personnes qui souhaitent faire des économies d’impôts, le Groupe Mutuel propose différentes options dans le cadre de la prévoyance liée (pilier 3a). Pour rappel, le système de prévoyance en Suisse repose sur trois piliers :

  • Le premier pilier est étatique et assure le minimum vital en cas de vieillesse, d’invalidité et de décès. Il se compose de l'assurance-vieillesse et survivants (AVS) et de l'assurance-invalidité (AI).
  •  Le deuxième pilier garantit le niveau de vie habituel. Il s'agit de la prévoyance professionnelle (LPP) qui est garantie par les employeurs au travers des caisses de pension.

Ces deux premiers piliers constituent la prévoyance obligatoire pour les employés.

  • Le troisième pilier, aussi appelé prévoyance privée, est facultatif. Ce pilier vient compléter le 1er et le 2e et peut être adapté aux besoins individuels. On distingue la prévoyance individuelle liée (3a) et la prévoyance libre (3b).

Pour une personne qui cotise à la prévoyance professionnelle (LPP), la prime maximale déductible du revenu imposable s'élève actuellement à 6883 francs par an. Pour les indépendants ou les autres personnes qui ne cotisent pas à la LPP, le montant maximum est plus élevé. La prime maximale déductible des impôts pour tous est de 20% du revenu. Il est important de noter toutefois qu’il y a un plafond de 34 416 francs maximum par an. La condition de base pour pouvoir cotiser à la prévoyance liée est de pouvoir justifier d'un revenu.

Assurance-vie individuelle

Le Groupe Mutuel propose une gamme d'assurances-vie individuelles pour ses clients: assurances avec capital garanti, investissements dans des fonds de placement, ou encore assurances de risque pur en cas de décès ou d'invalidité. Ces produits d’assurance peuvent être souscrits en tant que prévoyance liée (pilier 3a).

Guillaume Chassot, expert en assurance vie auprès du Groupe Mutuel, nous livre un exemple pratique. Une femme de 30 ans, habitant la ville de Zürich, décide de conclure une assurance-vie afin d’économiser pour sa retraite. Elle souhaite verser le montant maximal autorisé pour la prévoyance liée, ce qui, dans son cas, correspond à 6883 francs par an.

Bien protégée à la retraite

Cette personne est célibataire et a un revenu imposable de 80 000 francs par an. Grâce à ses versements, elle économise 1782 francs par an. En supposant que son capital s’élève à 245 000 francs au moment de la retraite, elle doit toutefois garder à l'esprit qu'elle devra payer un impôt d'environ 5,7% sur le capital qui lui sera versé à ce moment-là.

Toutefois, il est clair que l'économie d'impôt réalisée pendant toute la durée du contrat de prévoyance compense nettement cet inconvénient, tout en sachant, qu’en plus, elle s’est prémunie des risques décès et invalidité durant toute cette période.

Guillaume Chassot

A propos de l’auteur

Guillaume Chassot

Responsable développement commercial Vie Suisse romande

Voir tous les posts de Guillaume Chassot

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

Les articles peuvent vous interresser

Groupe Mutuel

Rue des Cèdres 5 Case postale, 1919 Martigny    |    +41 0848.803.111

Nous suivre

Partager

Aimez

commentez