Accéder à la propriété

Devenir propriétaire de mon logement

Vous rêvez d’acheter ou de faire construire un logement ou une maison? Nous vous proposons ici un rapide mode d’emploi pour devenir propriétaire.

Devenir propriétaire: un rêve, mais aussi une démarche

La démarche pour devenir propriétaire peut paraître longue. Mais avec un parcours bien balisé, vous vous y retrouverez facilement.

Situation financière personnelle
Commencez par faire le point sur votre situation. Vous aurez ainsi un ordre d’idée du prix que vous pouvez payer pour votre bien.

  • Quel est le revenu mensuel de votre foyer?
  • De quelle épargne disposez-vous pour constituer les fonds propres?
  • Quels sont les taux d’intérêt des hypothèques sur le marché?
     

Besoins et envies
Définissez vos besoins en fonction de votre situation familiale et professionnelle.

  • Etes-vous êtes célibataire ou en couple?
  • Avez-vous des enfants?
  • Quel âge avez-vous?
  • Où se situe votre lieu de travail?
     

Bien ou projet
Trouvez l’objet de vos rêves.

  • Un bien neuf ou ancien?
  • Un appartement ou une maison?
  • Un projet clé en main ou un terrain à bâtir?
     

Aspects financiers
Assurez la solidité financière de votre projet et protégez vos proches.

  • Fonds propres: avez-vous les fonds propres suffisants pour acquérir l’objet envisagé?
  • Remboursement de l’hypothèque: qui assumerait les traites si vous veniez à décéder ou deveniez invalide?
  • Impôts: comment allez-vous optimiser votre charge fiscale?
  • Amortissement: allez-vous amortir l’emprunt de manière directe ou indirecte?


Amortissement direct ou indirect?
«Amortir» signifie rembourser progressivement une dette. Vous pouvez amortir une hypothèque de manière directe ou indirecte.

L’amortissement direct vous permet de réduire immédiatement la dette hypothécaire et le montant des intérêts. Cette solution présente toutefois des inconvénients: certes, les intérêts et l’hypothèque diminuent, mais votre charge fiscale augmente. En outre, le montant amorti n’est pas déductible de votre revenu imposable.

L’amortissement indirect, quant à lui, s’effectue via une police d’assurance – la police de prévoyance liée (3a). Cette police garantit le montant de la dette sans le diminuer. De même, le montant des intérêts hypothécaires reste inchangé. Vous pouvez donc les déduire de votre revenu imposable, tout comme les cotisations de votre 3e pilier lié. A une date définie, le capital épargné dans la prévoyance liée sert au remboursement partiel ou total de l’hypothèque.

Amortissement direct et indirect d'une hypothèque: objectifs et principes

Prévoyance liée: la meilleure solution d’amortissement
Nous vous conseillons d’effectuer un amortissement indirect au moyen d’une assurance-vie liée (pilier 3a) pour cinq raisons:

  • Garantie: la police d’assurance-vie garantit le montant de la dette.
  • Déductibilité: vous déduisez de votre revenu imposable le montant des intérêts hypothécaires et des primes d’assurance-vie 3a.
  • Intérêts: votre assurance-vie classique est rémunérée tout au long du contrat.
  • Libération des primes: l’assurance prend en charge le paiement des primes de votre police en cas d’incapacité de gain. Vous atteignez ainsi à coup sûr votre objectif d’épargne.
  • Remboursement: au terme du contrat, le capital épargné dans la prévoyance liée permet de rembourser tout ou partie de l’emprunt.


Nous vous recommandons en particulier deux solutions:

  • Assurance mixte classique
  • Assurance Global vie integral


Découvrez ces produits et optez pour celui qui vous convient.

Groupe Mutuel

Rue des Cèdres 5 Case postale, 1919 Martigny    |    +41 0848.803.111