Glossaire

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
A

Accident
Toute atteinte dommageable, soudaine et involontaire, portée au corps humain par une cause extérieure extraordinaire qui compromet la santé physique ou mentale.

Acupuncture
Thérapie dont les bases sont constituées par deux notions patiemment élaborées par les Chinois au cours de millénaires d'observations: la notion d'énergie et l'existence de zones cutanées privilégiées appelées points.

Affiliation - obligation de s'assurer
Depuis le 1er janvier 1996, toute personne domiciliée en Suisse doit s'assurer pour les soins en cas de maladie, ou être assurée par son représentant légal, dans les trois mois qui suivent sa prise de domicile ou sa naissance en Suisse (LAMal, art. 3.1).

APTN
Association des Praticiens en Thérapeutique Naturelle.

ASCA
Fondation suisse pour les médecines complémentaires

Assurance complémentaire
Par assurance complémentaire, il faut entendre toute assurance conclue en plus de l'assurance maladie sociale au sens de la LAMal (LAMal, art. 12.2). Les assurances complémentaires sont régies par la loi sur le contrat d'assurances (LCA). Leur pratique par les caisses maladie doit être autorisée par le Département fédéral de justice et police DFJP (OAMal, art. 13).

Assurance facultative d'indemnités journalières
Il s'agit d'une branche d'assurance destinée à prévenir avant tout les risques inhérents à la perte du salaire ou de gain. A défaut d'accord contraire, le droit à l'indemnité journalière prend naissance dès le 3ème jour qui suit le début de la maladie. Toute personne domiciliée en Suisse ou qui y exerce une activité lucrative, âgée de 15 ans révolus, mais qui n'a pas atteint 65 ans, peut conclure une assurance d'indemnité journalière (LAMal, art. 67 - 77).

Assurance individuelle
Il s'agit d'une assurance maladie conclue directement entre une personne et une caisse-maladie ou une compagnie d'assurances.

Assurance obligatoire des soins (AOS) - Assurance individuelle
Il s'agit de l'assurance de base des soins médicaux et pharmaceutiques et de la couverture des examens, traitements et soins ambulatoires, hospitaliers en division commune de l'hôpital de référence, soit du lieu de résidence de l'assuré ou semi-hospitalier ou dans un établissement médico-social (soumis à la participation aux coûts) (LAMal art. 25-31).