L’indépendance professionnelle: une grande liberté mais aussi des risques… et des lacunes

Les travailleurs indépendants (propriétaires d'une entreprise individuelle ou profession libérale) doivent accorder une attention particulière à leur prévoyance et à leur retraite.

La sécurité sociale en Suisse repose sur le principe dit des 3 piliers, composé de la prévoyance étatique (AVS/AI), de la prévoyance professionnelle (LPP-LAA) et de la prévoyance individuelle.

Le système de prévoyance en Suisse

Système des trois piliers: prévoyance étatique 1er pilier, prévoyance professionnelle 2e pilier, et prévoyance privée 3e pilier

Lacunes de prévoyance
Les travailleurs indépendants ne sont pas soumis à la prévoyance professionnelle selon le 2e pilier. Ils n’ont donc pas de couverture de prévoyance LPP (caisse de pension) qui les protège contre l’invalidité et leur offre une prévoyance vieillesse.

Ils doivent donc compenser cette lacune par le biais de solutions de prévoyance individuelle du 3e pilier (pilier 3a ou pilier 3b).

Revenus irréguliers
Les indépendants ont en outre des revenus irréguliers. Par conséquent, ils n’ont pas forcément la possibilité d’épargner ou de verser tous les ans ou tous les mois une prime fixe.

Les travailleurs indépendants ont besoin de solutions de prévoyance individuelle flexibles.

Comment s’assurer au mieux?
Le Groupe Mutuel propose aux indépendants deux solutions d'assurance pour leur retraite:

  • Varia Plan, une solution d’assurance-vie et d’épargne flexible, qui permet aux assurés d’adapter leur couverture à leurs besoins en fonction de leur situation financière et d’augmenter leur épargne à tout moment pendant la durée de l’assurance.
  • Global vie integral, une solution d’assurance-vie mixte complète, qui verse aux assurés ou à leurs proches un capital en cas d’invalidité ou de décès et leur permet d’épargner en prévision de leur retraite, mais aussi de bénéficier de nombreux avantages fiscaux.