Un esprit sain dans un corp(orate) sain

22 septembre 2021 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Tanya Lathion

Cathrine Mathey est psychologue du travail. Dans son cabinet Expertise RH, elle reçoit les dirigeants de grandes entreprises et de plus en plus de patrons de PME. Elle a accepté de nous éclairer sur la situation actuelle des entreprises, face à la santé mentale des employés

Le rythme de vie est bien plus élevé qu’il y a cinquante ans et de plus en plus de foyers ont besoin de deux salaires pour vivre. Les places de travail sont plus chères, les entreprises sont plus exigeantes mais la famille ne demande pas moins d’attention. Dans ce tourbillon du quotidien, de plus en plus d’employés se perdent et n’arrivent plus à gérer leur stress. Burn-outs, conflits au travail ou maladies physiques viennent freiner la bonne marche de l’entreprise. On se rend alors compte que concilier vie professionnelle et vie privée n’est plus un luxe, mais une nécessité pour assurer la productivité de ses employés. Cathrine Mathey, psychologue du travail, a accepté de nous éclairer sur la situation actuelle des entreprises, face à la santé mentale des employés.

Madame Mathey, comment en êtes-vous venue à la psychologie du travail?

Cela me passionne de comprendre les comportements humains et la motivation au travail, car nous y passons une grande partie de notre vie. Le milieu professionnel est très important dans le parcours de vie et le développement de chaque individu. Il peut nous faire grandir, mais également nous faire souffrir.

Ma clientèle est composée de grandes entreprises mais également de plus en plus de PME. Bien souvent, plus l’entreprise est grande, plus elle s’adresse à moi en amont des problèmes et recherche des outils de prévention. Beaucoup de petites entreprises poussent les portes de mon cabinet lorsque les difficultés sont déjà bien installées, comme une mauvaise ambiance, des conflits ou un taux élevé d’absentéisme. Tous recherchent un regard extérieur et expérimenté sur le fonctionnement de leur organisation.

Vous avez collaboré avec le Groupe Mutuel, dans le cadre du programme Corporate Care. Quel a été votre rôle et qu’avez-vous pensé de cette expérience?

J’ai accompagné les entreprises dans la gestion de leurs absences. Je les amenées à avoir une réflexion sur l’amélioration de leurs processus. Puis, je les ai formées à avoir une gestion optimale des absences de leurs employés. Ce n’est pas inné de savoir comment se comporter, en tant que cadre, pour motiver l’employé à revenir au travail et d’assurer un bon suivi durant l’absence. J’ai trouvé ce programme très pertinent, car il permet de travailler en amont des éventuelles difficultés et de sensibiliser les cadres et dirigeants.

Vous utilisez également l’outil Job Stress Analysis, dans le cadre de vos activités. Pouvez-vous nous le présenter?

Job Stress Analysis est un outil d’analyse en ligne, développé par Promotion Santé Suisse. Il permet d’analyser le taux de stress présent dans l’entreprise et d’en détailler les raisons. Cela est très utile pour mettre en place des moyens de prévention efficaces et adaptés à la situation de l’entreprise.

Le stress ne concerne pas uniquement les employés qui en souffrent mais également l’organisation du travail. La santé mentale peut être à l’origine de maladies physiques, qui causent des absences parmi les forces de travail de l’entreprise.

Quels sont les effets de la pandémie que vous avez pu observer sur la santé mentale en entreprise?

Du côté du bien-être au travail, le semi-confinement a eu quelques effets positifs. Cette pause forcée a remis les choses en perspective et a amené tout un chacun à se poser des questions de sens sur son quotidien. Du côté des entreprises, j’observe une réelle prise de conscience à propos de l’importance de la santé mentale sur la santé au travail. De plus en plus de PME me contactent et me demandent de l’aide. Cette volonté de s’améliorer et d’être bienveillant amène de la reconnaissance de la part du personnel, qui se sent pris en compte. Les employés voient les efforts menés par la direction de l’entreprise et cela les motive dans leur travail quotidien.

A propos de l’auteur

Rédactrice Web

Voir tous les posts de Tanya Lathion

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire