Malgré la pandémie, la confiance demeure

26 février 2021 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Monica Caligari

Pour les organisateurs de courses à pied, les temps sont difficiles, même une année après le début de la pandémie. En 2021, les reports, les annulations et l’incertitude sont toujours d’actualité. Depuis plusieurs années, le Groupe Mutuel soutient les courses à pied dans toute la Suisse. Nous avons demandé aux organisateurs de la Reuss à Bremgarten, du Kerzerslauf et du Grand Prix de Berne comment ils vivent la situation actuelle.

L'année dernière, la course de la Reuss à Bremgarten a été l'une des premières à être touchées par les mesures de sécurité prises par le gouvernement suisse. Une demi-journée avant le départ, la course a dû être annulée après les annonces de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). La plupart des infrastructures étaient déjà en place et tout était prêt pour le coup d’envoi. Pour Stephan Gut, le président du comité d’organisation, il était rapidement clair que les manifestations prévues en 2021 ne pourraient pas non plus avoir lieu:

«Nous savions que les chiffres relatifs au Covid-19 n’atteindraient pas encore le niveau souhaité au moment de la course. Nous avons donc dû annuler cette course pour la seconde fois consécutive. On ressent comme un vide parce qu’on ne peut rien organiser».

Néanmoins, les coureurs et les sponsors sont très compréhensifs, ce qui réjouit Stephan Gut. Comme solution de rechange, ceux qui avaient réservé la date la course de la Reuss peuvent se mesurer à d'autres coureurs en prenant part à la ViRace. Même s’il est évident qu’une course virtuelle n'offre pas la même ambiance qu'un événement en live!

De gauche à droite: Beatrice Born , Bernhard Schwab et Stephan Gut

L’espoir d’une course cet automne

Les organisateurs du Kerzerslauf et du Grand Prix de Berne ont, quant à eux, décidé de reporter leur course plutôt que de l'annuler. Le Kerzerslauf aura ainsi lieu du 20 au 22 août 2021, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Pour Bernhard Schwab, membre du comité d’organisation de la Kerzerslauf, il n’était pas question d’annulation. Entre autres, parce que l'intérêt des coureurs est très élevé: «En fait, nous avons été très surpris que les inscriptions soient si nombreuses cette année, malgré le coronavirus. Nous avons actuellement plus d'inscriptions que l'année dernière. Un tiers des départs ont déjà été réservés. Pour la course de 15 km, plus de la moitié des places sont déjà prises».

Il y a également un grand intérêt pour le Grand Prix de Berne. Pour les athlètes, courir dans la vieille ville de la Capitale suisse en mai, comme habituellement, ou en octobre ne semble pas être un problème. Selon Beatrice Born, c'est même très motivant. «On a appris à être flexible et on remarque maintenant que c'est aussi le cas pour les fans du Grand Prix», dit-elle.

Confiance en l'avenir

Ainsi, malgré la situation, les trois organisateurs envisagent positivement l'avenir.

«Nous n'avons pas perdu notre optimisme et nous sommes confiants que le départ du 39ème Grand Prix de Berne pourra avoir lieu les 9 et 10 octobre 2021 prochains. Bien sûr, il y a toujours des moments d'incertitude, mais nous nous efforçons de rendre possible ce qui est faisable», ajoute Béatrice Born dans un esprit combatif.

Ce maintien de confiance, n’est pas étranger à la présence d’un solide partenaire  à ses côtés. «Le Groupe Mutuel nous offre un grand soutien en tant que sponsor principal et nous accompagne dans chaque situation. Le soutien (financier) important accordé après l'annulation en 2020 et la flexibilité vis-à-vis du report de l’édition 2021 nous ont montré que nous pouvons compter sur eux en toute situation.»

Malgré deux annulations, Stephan Gut reste également positif mais appelle tous les coureurs à prendre leurs responsabilités: «Je suis un optimiste et me réjouis déjà d'accueillir l'événement en 2022. Cependant, il nous appartient à tous de rendre cela possible. C'est pourquoi, j’encourage toute la population suisse à suivre les consignes de l'OFSP afin que l'année prochaine, les courses et autres manifestations puissent de nouveau avoir lieu».

Liens intéressants:

A propos de l’auteur

Cheffe de projet sponsoring & events

Voir tous les posts de Monica Caligari

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire