Du soutien qui fait du bien

25 mai 2020 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Gilles Tornay

A l’heure du déconfinement progressif, les effets économiques de la crise du Coronavirus commencent à peine à se faire sentir. Il est impossible de savoir comment le choc sera amorti mais il est cependant certain que les PME devront être soutenues pour passer ce cap. L’action DireQt de QoQa, la Vaudoise et le Groupe Mutuel, fut un bel exemple d’entraide rapide et efficace pour l’économie locale. Une telle initiative prouve que la population est désireuse de soutenir ses PME et que des actions nationales peuvent facilement donner un coup de pouce au poumon de notre économie.

Retour sur le fonctionnement et le succès de DireQt :

DireQt c’est une action commune de QoQa, la Vaudoise  et le Groupe Mutuel,  soutenue par la Fédération romande des consommateurs (FRC), Timea Bacsinszky et Stan Warwrinka. Oui d’accord, mais c’est quoi exactement ? C’est un projet qui a permis de venir en aide aux commerces locaux de façon directe et en toute simplicité. Le principe : le fleuriste de votre quartier ne pouvait pas exercer pleinement son activité en raison du confinement, alors il s’est inscrit sur DireQt. Les internautes ont pu acheter des bons d’achats ou faire des dons en ligne. C’est là que la Vaudoise et le Groupe Mutuel interviennent. Ces derniers ont ajouté à toute commande ou don, 20% de sa valeur directement pour le fleuriste et, dans le cas d’un bon d’achat, le client bénéficiait de 10% de rabais. Ainsi, votre fleuriste préféré a pu continuer à exercer sa profession avec le soutien de sa communauté et des partenaires DireQt.

En plus, ça a marché !

Un confinement et l’arrêt des activités économiques a été un coup dur pour une majorité de PME en Suisse. La seule solution: se réinventer, faire preuve si possible de flexibilité mais aussi, activer son réseau et les aides disponibles pour passer ce cap difficile. C’est justement dans ce cadre que DireQt a été très efficace. Pour preuve, en moins de 7 semaines, plus de 5200 commerçants inscrits sur la plateforme, 34'000 clients actifs, des pointes à 30'000 visiteurs uniques par jour sur le site DireQt et surtout plus de 9 millions de francs ont été générés et distribués directement aux PME suisses. En d’autres termes, l’action DireQt a très bien fonctionné et de nombreux commerces locaux ont pu en profiter. C’est un vrai succès !

DireQt#1 - Royaume MELAZIC

C’est le cas pour le, Royaume MELAZIC, une entreprise fondée par deux sœurs passionnées de pâtisseries et de Cupcakes à Lausanne et Genève. Celles-ci ont très rapidement dû s’adapter à la fermeture et trouver des solutions créatives pour tenter de conserver un minimum d’activité économique. DireQt leur a permis de générer des commandes et les 20% supplémentaires ont été une aide providentielle pour amortir le choc.

DireQt#2 - Sellerie-Fonderie Roulin

Une autre entreprise familiale qui a profité du soutien de DireQt est la Sellerie-Fonderie Roulin à Treyvaux dans le canton de Fribourg. Comme le commente Yvan Roulin « Ça nous a aidé à donner le tour ». Mission accomplie donc pour DireQt qui visait justement ce type de soutien, concret, rapide et très simple. Avec ses fournisseurs payés, ses comptes soutenus, la Sellerie-Fonderie Roulin a donc passé ce cap difficile et peut aujourd’hui regarder l’avenir un peu plus sereinement.

DireQt#3 - Brauerei im Berg - Weisslingen (ZH)

(cette vidéo n'est disponible qu'en allemand)

Et après ?

À l’heure du déconfinement progressif, malgré cette agréable et réjouissante sensation de retour à la normal, de nombreux bouleversements demeurent. Alors qu’il est impossible de prédire notre avenir, des initiatives comme DireQt sont représentatives de l’immense vague de solidarité observable depuis quelques semaines. Comme cela a été abordé au fil de nos blogs depuis le début de cette crise, de la créativité et de l’humanité se sont manifestés sous diverses formes pour soutenir nos proches. Il est réjouissant qu’une action telle que DireQt ait pu aider les PME, poumons de notre économie, à passer ce cap historique. N’oublions pas tous ces points positifs et continuons de soutenir notre petite économie qui fait la grandeur de notre société.

A propos de l’auteur

Rédacteur web

Voir tous les posts de Gilles Tornay

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire