Innovation en matière de dépistage du cancer du sein grâce à l’intelligence artificielle

20 juillet 2022 | commentaire(s) |

Vanessa Sadecky

La start-up b-rayZ du programme Tech4Eva, soutenue par le Groupe Mutuel, a recours à l’intelligence artificielle pour détecter le cancer du sein.

Les femmes qui souhaitent effectuer un dépistage du cancer du sein sont souvent confrontées à deux problèmes. Tout d’abord, il n’y a pas assez de spécialistes pour évaluer les radiographies du tissu mammaire. Ensuite, la probabilité de recevoir un diagnostic erroné est élevée. Selon Tech4Eva, on estime que dans le contexte clinique, les spécialistes passent à côté de cellules cancéreuses dans un cas sur quatre, lors du dépistage du cancer du sein.

La start-up zurichoise b-rayZ a une solution à ces problèmes: l’intelligence artificielle (IA). La jeune entreprise a mis au point un programme informatique qui accélère et simplifie le diagnostic du cancer du sein après une mammographie.

Utilisation dans les hôpitaux universitaires de Zurich et de Bâle

On peut comparer l’IA à une radiologue très expérimentée qui se perfectionne en permanence. Pour établir son diagnostic, elle s’appuie sur un référentiel d’images de plus en plus étoffé et apprend ainsi à reconnaître les formes rares de cancer du sein, par exemple en cas de tissu mammaire dense.

La détection précoce du cancer du sein permet d’accroître les possibilités de traitement et de réduire le taux de mortalité des patientes. Cette technologie est déjà utilisée en collaboration avec des médecins dans les hôpitaux universitaires de Zurich et de Bâle. b-rayZ a été fondée par la biophysicienne Cristina Rossi, qui est à la tête de l’entreprise.

Le cancer le plus fréquent chez la femme

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. En Suisse, environ 6000 femmes en sont atteintes chaque année selon l’Office fédéral de la statistique. 80% d’entre elles ont au moins 50 ans au moment du diagnostic. 

Tech4Eva apporte une aide ciblée à des entreprises comme b-rayZ qui souhaitent faire avancer le secteur de la FemTech. À l’initiative de l’incubateur EPFL Innovation Park de l’École polytechnique fédérale de Lausanne et du Groupe Mutuel depuis 2021, ce programme de soutien propose aux start-ups sélectionnées des conseils, des ateliers, un réseau et un accompagnement pour trouver des investisseurs.

60 millions investis dans la FemTech

La première année de la plate-forme d’innovation FemTech Tech4Eva a été prometteuse: les 30 start-up accompagnées ont réussi à obtenir près de 60 millions de francs de fonds de la part d’investisseurs nationaux et internationaux.

Pour la deuxième année de Tech4Eva, 27 autres start-up, en plus de b-rayZ, bénéficieront d’un soutien dans leur recherche d’investisseurs et pour le développement de leur réseau. C’est le cas par exemple de l’application santé Dana qui aide les femmes à se préparer psychologiquement à leur nouveau rôle de mère avant et après la grossesse.

Vanessa Sadecky

A propos de l’auteur

Vanessa Sadecky

Spécialiste en communication

Voir tous les posts de Vanessa Sadecky

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

Groupe Mutuel

Rue des Cèdres 5 Case postale, 1919 Martigny    |    +41 0848.803.111

Nous suivre

Partager

Aimez

commentez