Transformation digitale et nouvelles filières de formation

29 mars 2021 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Julien Burnand

À l’ère du tout numérique, les entreprises évoluent en intégrant en leur sein de nouveaux champs d’activités en phase avec les besoins engendrés par la numérisation croissante. Et la formation constitue un pilier de cette évolution.

La digitalisation a chamboulé les us et coutumes des entreprises. Pas seulement dans leur fonctionnement interne, mais également dans leur façon de communiquer et dans les services qu’elles proposent à leur clientèle. Parce qu’Internet propose sans cesse des technologies novatrices, que les réseaux sociaux et autres applications pullulent, offrant en permanence de nouvelles perspectives, les entreprises se doivent d’évoluer afin de rester compétitives.

Pour opérer ce virage numérique, certains métiers disparaissent ou se transforment, au profit d’autres domaines nouveau-nés sur le marché du travail. Ces métiers 3.0, capables d’accompagner les entreprises dans leur parcours numérique, fleurissent. Web developer, community manager, data analyst ou encore digital brand content manager, une multitude de disciplines liées au digital ont pris place dans les rangs des firmes de toute taille. Mais qui dit nouveaux métiers, dit évidemment nouvelles formations. Et pour rester compétitives, les sociétés doivent s’adjoindre de nouveaux talents aux compétences spécifiques.

De nouvelles perspectives d’apprentissage au Groupe Mutuel

Fort de ce constat et sous l’impulsion de sa propre transformation digitale, le Groupe Mutuel a pris la balle au bond. Parmi les quelques 2740 collaborateurs, 45 apprentis et 12 stagiaires en maturité professionnelle évoluent dans les rangs de la société. D’employés de commerce, en passant par agents relation clients, on trouve également de plus en plus d’informaticiens, notamment pour développer des applications. Un interactive media designer fait également partie de la dernière volée, présentant l’exemple typique d’un nouveau métier apparu ces dernières années.

Si l’entreprise accueille des employés issus de champs de compétences récents, elle remplit également le rôle de formatrice. Désireux de réussir sa transformation digitale, le Groupe Mutuel propose ainsi des formations tournées vers l’avenir. Dès 2022, elle proposera la formation de médiamaticien. Discipline touche-à-tout, à mi-chemin entre la communication et l’informatique, cette dernière requiert une large palette de connaissances informatiques, mais touche également un large registre du marketing et de la communication. De la création de sites internet à la réalisation de supports médias tels que flyers ou vidéos, ou encore la mise en place de plans de communication, les aspirants médiamaticiens pourront facilement trouver leur place dans les nombreux secteurs de l’entreprise. 

Des besoins alignés sur la situation actuelle

Alors que la pandémie de coronavirus continue de perturber notre quotidien en 2021, la formation au sein du Groupe Mutuel a, elle aussi, été impactée par la situation sanitaire, obligeant les apprentis à être formés via le home office. Le Covid-19 a redistribué les cartes en matière d’organisation interne, demandant à la majorité des employeurs d’adopter entre autres le télétravail, si bien que la digitalisation apparaît, aujourd’hui plus que jamais, comme un schéma incontournable pour la pérennité, la compétitivité et l’innovation d’une société.

 

Liens intéressants

A propos de l’auteur

Responsable Recrutement 

Voir tous les posts de Julien Burnand

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire