À la conquête de la génération Z

03 novembre 2021 | commentaire(s) |

Simon Stawecki

X, Y, et maintenant Z, à chaque génération ses besoins et attentes. Alors que la part de travailleurs de la vague des baby boomers se tarit, les générations Y et Z représentent désormais la majorité de la population active, et bientôt les deux plus grandes catégories de consommateurs. Ceci amène les entreprises à investir de nouveaux terrains pour séduire ces jeunes talents issus de l’ère numérique. Coup de projecteur sur la génération Z, née avec Internet et bercée par les réseaux sociaux.

Cette génération Z, qui succède à la génération Y (1980 et 2000) et qu’on appelle plus volontiers les millennials, regroupe les individus nés à partir de 1995 et jusqu’en 2010. Dans dix ans, ces enfants, ados ou encore jeunes adultes représenteront un tiers des consommateurs de la planète. D’ailleurs, déjà aujourd’hui en Suisse, cette génération compte 1,3 millions d’individus. Autant de clients et d’employés potentiels à cerner et apprivoiser. Mais qui dit nouvelle génération, dit également nouveaux paradigmes, nouvelles façons de faire, de penser et de communiquer.

La GenZ, ou les zoomers, en référence aux boomers, est considérée comme la première génération native du numérique. Plus individualistes que leurs prédécesseurs, et contrairement à la génération Y, cette génération aspire à une nette séparation entre vie privée et vie professionnelle. Ils rejoignent cependant les millennials sur un point : plaisir et envie restent leurs principaux moteurs, et une carrière ne doit pas être au centre de leur existence. Ainsi, tout comme leurs prédécesseurs, ils n’hésitent pas à changer fréquemment d’emploi. Le challenge est conséquence double pour les employeurs : dans un premier temps, comprendre cette jeune génération et intégrer ses codes pour, dans un second temps, les fidéliser et assurer une diversité au sein des équipes.

Plus de diversité grâce à la jeune génération

Si le concept de diversité n’a jamais eu autant de retentissement qu’aujourd’hui, cette notion prend également tout son sens lorsque l’on évoque les différentes générations et la façon dont les entreprises incluent ces dernières. Cette diversité générationnelle encourage les sociétés à se réinventer et à imaginer de nouvelles stratégies pour interagir avec ces zoomers ultra-connectés. Surtout que les besoins en matière d’emploi sont différents, impactant directement la gestion des talents au sein d’une entreprise, ainsi que l’attractivité de cette dernière.

Capitaliser sur les réseaux sociaux, mais pas n’importe lesquels

Dans sa volonté d’intégrer des collaborateurs de toutes les générations, le Groupe Mutuel renouvelle certains codes. Si plusieurs pistes ont été lancées pour inclure la GenZ dans les rangs de l’entreprise, le processus n’en est qu’à ses débuts. Ces mesures doivent permettre à l’assureur d’être plus attrayant, tant pour de potentiels collaborateurs que pour de futurs clients. Et les réseaux sociaux sont une composante de cette stratégie de séduction de la jeune génération.

Pour elle, exit Facebook et autres Twitter, c’est sur TikTok que l’on trouve la GenZ. Terrain de jeu par excellence des 15-30 ans, TikTok connaît une croissance exponentielle et est le canal de communication privilégié de la génération Z. Après une analyse de sa stratégie et divers workshops incluant ses apprentis, le Groupe Mutuel a logiquement décidé de s’investir sur cette plateforme. L’objectif est ici de diversifier le public cible et de toucher une audience qui ne fréquente pas les canaux de communication classiques de l’entreprise.

L’automne 2021 marque le lancement du compte TikTok du Groupe Mutuel. Du contenu informatif, créatif et ludique sera régulièrement pensé et produit par les stagiaires et apprentis eux-mêmes. Car si le Groupe Mutuel désire s’adresser à la génération Z, il cherche aussi à impliquer les employés de cette tranche d’âge dans le processus de création. Une réelle plus-value aux yeux de l’entreprise, qui privilégie de façon générale l’inclusion des jeunes collaborateurs. L’employeur profite d’un regard neuf et différent de la jeune génération. Quant aux apprentis, ils se voient offrir plus de responsabilités. Un projet où chacun ressort gagnant.

Liens utiles

Simon Stawecki

A propos de l’auteur

Simon Stawecki

RH

Voir tous les posts de Simon Stawecki

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

Groupe Mutuel

Rue des Cèdres 5 Case postale, 1919 Martigny    |    +41 0848.803.111

Nous suivre

Partager

Aimez

commentez