5 conseils alimentaires pour passer un bel été

09 mai 2022 | commentaire(s) |

Gaëtan Theytaz

L’été débarque dans quelques semaines. À vous les grillades au bord l’eau, et les longues soirées en terrasse! Et qui dit saison chaude, dit changement d’habitudes alimentaires. Entre repas à l’ombre des parasols et fêtes entre amis jusqu’au bout de la nuit, pas facile de maintenir une bonne conduite alimentaire.

Ces 5 conseils nutrition vous aideront à garder le cap, et rester en bonne santé tout au long de la période estivale.

Les températures prennent l’ascenseur, et assez logiquement notre routine alimentaire s’en trouve chamboulée. De la nature des aliments consommés aux horaires des repas, on vit différemment lorsqu’il fait chaud.

Même si la période estivale est moins propice aux excès, elle peut aussi présenter son lot de défis nutritionnels. Abondance de cocktails alcoolisés, de boissons sucrées et de cornets glacés à toute heure de la journée, la chaleur ne fait pas que du bien à notre organisme.

Les recommandations qui suivent vous aideront à vous débarrasser du pire pour ne garder que le meilleur de la belle saison.

1. Le maître mot : hydratation

Vous pensez sûrement que l’on enfonce des portes ouvertes, mais on ne le répétera jamais assez : bien s’hydrater est primordial, surtout en été où le risque de déshydratation est plus important.

Les températures élevées augmentent la transpiration, et cette perte d’eau doit être compensée. Pensez toujours à avoir votre litre d’eau à portée de main.

  • En moyenne, il est recommandé de boire 2 litres par jour, soit 8 verres de 25cl.

Quelques règles pour plus de confort

2. Un peu d’alcool oui, mais avec modération

Une bonne bière fraîche après une journée passée au soleil ça désaltère, mais ça n’hydrate pas. Sachez-le, l’alcool peut au contraire augmenter les risques de déshydratation. On laisse tomber la soirée exclusivement arrosée en alcools divers et variés, et on pense à alterner un verre d’alcool avec un verre d’eau pour que la fête ne se transforme pas en un mal de tête carabiné le lendemain.

Pour couronner le tout, n’oubliez pas que dans un verre d’alcool c’est un festival de calories. Si un gramme de sucre équivaut à 4 calories, un gramme d’alcool, lui, en vaut 7. Qui plus est, ces calories dites « vides » présentes dans l’alcool ne sont d’aucune utilité pour notre corps car dépourvues de nutriments nécessaires à l’organisme.

3. On n’arrête pas de manger, mais on mange plus léger

Il fait chaud et l’appétit est en mode veille. Pourtant, même par de grosses chaleurs, notre corps a besoin de son apport calorique quotidien. Pour y pallier, on privilégie les repas légers avec des aliments riches en eau. Et ça tombe bien car l’été offre une ribambelle de produits rafraîchissants et colorés.

  • Côté fruits, les melons, pastèques, fraises, et autres nectarines et pêches seront vos meilleurs alliés pour des menus allégés.
  • Quant aux légumes, les poivrons, tomates, concombres, aubergines, laitues, ou encore radis se feront la part belle dans votre assiette.

4. Les gros repas passent à la trappe

Si cesser de s’alimenter à cause de la chaleur n’est pas une bonne idée, trop manger n’est pas non plus la meilleure des options.

Pour votre bien et celui de votre digestion, préférez des repas moins copieux, quitte à faire plusieurs petits en-cas en lieu et place d’un menu abondant. Aussi, tournez-vous vers des aliments faciles à digérer comme les fruits et légumes mentionnés plus haut, mais aussi les poissons et viandes blanches.

Les aliments trop gras et trop sucrés sont à proscrire car ils augmentent votre température corporelle.

5. Joignez l’utile à l’agréable avec la bêta-carotène

En été, qui ne rêve pas d’un beau teint hâlé? Si le soleil apporte bon nombre de bienfaits, trop s’y exposer entraîne le vieillissement prématuré de la peau. Antioxydant par excellence, la bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A, une provitamine A en d’autres termes. Elle agit sur les mécanismes de la vision, la synthèse hormonale, la différenciation cellulaire et… la prévention du vieillissement.
Sa concentration est la plus élevée dans les aliments de couleur orange ou verte tels que:

  • la mangue
  • la pastèque
  • l’abricot
  • la patate douce
  • les épinards
  • les carottes
  • la salade romaine.
En consommer en quantité suffisante ne vous protégera pas du soleil, une protection solaire étant indispensable, mais permettra à votre peau de mieux supporter les expositions répétées durant la belle saison. Avec ça, vous voilà parés pour l’été !

Gaëtan Theytaz

A propos de l’auteur

Gaëtan Theytaz

Digital content manager

Voir tous les posts de Gaëtan Theytaz

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

Groupe Mutuel

Rue des Cèdres 5 Case postale, 1919 Martigny    |    +41 0848.803.111

Nous suivre

Partager

Aimez

commentez