Santé et moral au beau fixe, même en automne!

20 octobre 2021 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Christelle Travelletti

Le froid au réveil, la pluie qui surgit, le jour qui raccourcit… Même si les arbres se parent de leurs plus belles couleurs, en automne l’ambiance s’avère parfois morose. On se sent plus fatigué, plus déprimé, certains autour de nous commencent même à tousser. Dès la fin de l’été, l’énergie baisse et les premiers virus saisonniers recommencent à circuler. Alors comment garder la pêche et surtout la forme? Voici nos 4 conseils pour voir cette saison du bon côté et appréhender l’hiver en toute sérénité.

Conseil n° 1 - Faire le plein de vitamine D

Qui a dit qu’en automne, il n’y avait plus de soleil? Certes, il y en a beaucoup moins qu’en plein été mais le mois d’octobre, par exemple, nous offre encore de belles journées sans nuage. Alors dès que les rayons UV apparaissent, sortez de chez vous et prenez des bains de soleil. La vitamine D, synthétisée par notre peau, stimule notre immunité naturelle ainsi que notre moral. Les experts de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) le disent: la vitamine D est importante pour notre santé. Elle régule non seulement le métabolisme du calcium et du phosphore et, selon les recherches récentes, pourrait jouer un rôle important lors d’affections du système circulatoire et de maladies cancéreuses, d’affections neurologiques, de maladies auto-immunes et d’infections.

  • Quel apport en vitamine D est-il recommandé?  Selon l’OFSP, la valeur minimum est de 600 UI (unités internationales), et cela correspond par exemple à 10 à 20 minutes d’exposition au soleil durant l’heure de midi en plein été. Pour les personnes âgées de plus de 60 ans, il recommande 800 UI par jour avec une supplémentation en vitamine D, ni nécessaire sur avis médical. À la fin de l’automne, en hiver et au début du printemps, le rayonnement solaire est trop faible pour un apport suffisant. Des études montrent d’ailleurs que, durant cette période, le niveau de vitamine D de la population suisse peut se situer en dessous de la valeur recommandée. Les mois d’octobre et novembre sont donc les mois idéaux pour faire le plein de réserves pour l’hiver! Il est toutefois recommandé de s’exposer plus longtemps au soleil, minimum 45 minutes en octobre et 1 heure et demi en novembre, si possible pendant l’heure de midi, là où les rayons du soleil sont les plus puissants.
  • S’il pleut, trouvez-en dans votre assiette! On trouve également de la vitamine D dans l’alimentation, comme dans le poisson (thon, hareng, saumon, sardines) ou encore les champignons frais et les œufs, plus particulièrement le jaune d’œuf cru. De manière général toutes les huiles de poisson, tout comme l’huile d’olive, sont bénéfiques. On comprend mieux pourquoi nos aînés faisaient des cures d’huile de foie de morue en hiver…

Conseil n° 2 – Faites des cures préventives

En automne, c’est le moment de préparer son corps à l’hiver et de miser sur la prévention afin d’éviter virus, baisses de régime et autre grippes saisonnières. Notre top 3 des cures à faire en automne:

  1. Le miel et les abeilles Qu’ils soient récoltés et transformés par les abeilles (miel, propolis, pollen) ou conçus par elles (gelée royale), tous les produits de la ruche sont d’excellents boosters d’immunité.
  2. La phytothérapie Autrement dit les plantes qui soignent. Echinacée, cyprès ou encore ginseng permettent toutes de donner un coup de boost à notre système immunitaire et nous aident à lutter contre la fatigue.
  3. Les agrumes Remplies de vitamine C, les agrumes sont des fruits aux propriétés non seulement revigorantes mais aussi détoxifiantes. Oranges, citrons, pamplemousse nous aident à garder la pêche mais aussi à nous soigner plus rapidement lorsqu’on est malade. L’extrait de pépin de pamplemousse est aussi un puissant antioxydant.

N’oubliez pas de demander conseils à votre pharmacien ou droguiste concernant la durée et le dosage adapté à vos besoins et à votre état de santé.

Conseil n° 3 – Continuez le sport

Avec le retour du froid, on aurait tellement envie de rester emmitouflés dans son plaid sur son canapé… Allez! On se motive un peu et on essaie de faire suffisamment d’exercices par jour. C’est connu, le sport libère les hormones du bien-être (la sérotonine) et réduit l’hormone du stress (le cortisol). Un vrai coup de pouce pour notre moral en baisse. En plus, la liste des bénéfices de l’activité physique sur la santé est longue comme le bras: protection contre la survenue de maladies cardiovasculaires, cancers, diabètes, hypertension, etc. Et en contribuant au maintien de notre poids de forme, le sport réduit en plus les risques d’obésité et améliore notre sommeil.

Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de faire un marathon. Essayez déjà 15 minutes de jogging durant votre pause de midi une à deux fois par semaine et vous verrez les effets positifs sur votre mental.

Dernier conseil – On s’autorise du repos

Après tout ça, on peut enfin se reposer… Enfin, la bonne nouvelle c’est que même si on oublie l’un ou l’autre de ces 3 conseils et qu’on se repose suffisamment, cela aura tout de même un effet bénéfique sur notre santé. Alors on ne culpabilise pas et on s’autorise quand même cette journée-canapé avec son plaid. Tout simplement parce que le repos, plus particulièrement un sommeil sain, est nécessaire à notre bon fonctionnement hormonal et donc à notre santé physique et mentale.

N’oubliez pas non plus que lorsque les feuilles tombent et que la nuit apparaît plus vite, il est tout à fait normal de se sentir fatigué. Notre énergie est en baisse car nous avons besoin de lumière du jour. On parle d’ailleurs souvent de la dépression saisonnière qui touche 3% de la population durant les mois de novembre et décembre. Alors mieux vaut écouter son corps et refuser ce 5ème souper entre amis de la semaine et s’octroyer du temps pour soi afin de recharger les batteries. Et oui, car la fatigue associée au stress, c’est le combo parfait pour tomber malade ou déprimer en cette saison.

A propos de l’auteur

Community Manager

Voir tous les posts de Christelle Travelletti

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire