À notre santé, mesdames!

22 mars 2021 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Anna Soederlind

La santé des femmes est un domaine bien spécifique. La capacité extraordinaire à créer la vie s’accompagne d’une mécanique interne complexe. Pourtant, la somme des investissements en recherche et développement dans le domaine de la santé, consacrés à ce 50% de la population mondiale, peine aujourd’hui à dépasser les 4%. Le Groupe Mutuel a décidé de s’engager dans cette voie, baptisée la FemTech, et de soutenir les projets émergeants en faveur de la santé des femmes.

La technologie est devenue un partenaire majeur de notre santé. Nous pouvons désormais prendre soin de notre santé et prévenir les maladies grâce à des applications mobiles. Une montre connectée nous permet de prédire une crise cardiaque imminente, mesure notre saturation en oxygène et analyse notre sommeil. Dans les cabinets médicaux, les outils technologiques sont de plus en plus pointus et offrent aux médecins une pratique hautement précise, efficace et personnalisée de la médecine. Toutes ces innovations sont rendues possibles grâce aux investissements toujours plus importants et à l’émmergence d’une quantité de strat-ups sur le marché.

Qu’est-ce que la FemTech?

Contraction de Femme et de Technologie, la FemTech rassemble l’ensemble des acteurs de l’innovation au service de la santé des femmes. Leurs activités se déploient dans toutes les déclinaisons féminines de la santé:

  • la fertilité
  • les cycles menstruels
  • la grossesse et du post-partum
  • la ménopause
  • la santé sexuelle des femmes
  • le système reproducteur féminin
  • les cancers spécifiques aux femmes

Qu’il s’agisse de logiciels, de solutions de diagnostic, de produits ou de services, les créations technologiques de la FemTech sont en plein essor. Si les investissements dans ce domaine ne sont que moindres en comparaison à l’ensemble des investissements pour la santé en général, les chiffres tendent à évoluer grâce à l’engagement de plus en plus marqué des acteurs de la santé.

Investir dans la FemTech, c’est investir pour l’avenir

Problèmes de fertilité, cycles menstruels et hormonaux compliqués et cancers spécifiques sont autant de problèmes de santé que vivent un nombre considérable de femmes. Représentant 50% de la population mondiale, elles ne sont pas un marché de niche et les troubles qui leur sont propres méritent d’être investigués pour recevoir tout le soutien technologique nécessaire à leur prise en charge et à leur prévention.

La santé des femmes regroupe plusieurs spécialités médicales de pointe et celles-ci doivent, comme les autres disciplines, pouvoir bénéficier de l’innovation technologique pour gagner en efficience. La prévention des maladies des femmes nécessite une approche spécifique, adaptée à leur singularité.

Le Groupe Mutuel et l’EPFL Innovation Park pour la FemTech

Cette année, le Groupe Mutuel et l’EPFL Innovation Park ont décidé d’unir leurs forces dans le domaine de la FemTech, pour créer l’accélérateur de start-ups Tech4Eva. En soutenant des nouveaux business models et des concepts innovants, le Groupe Mutuel souhaite donner aux nouvelles technologies appliquées à la santé des femmes, l’importance qu’elles méritent.

L’investissement dans la FemTech, comme dans les services digitaux, est également un engagement envers les assurés et leur bien-être, qu’il soit physique, mental ou très spécifique.

«Les thèmes propres aux Femmes sont trop souvent oubliés dans le développement de solutions technologiques liées à la santé. Avec ce partenariat, nous souhaitons combler ce manque en Suisse» Thomas Boyer, CEO du Groupe Mutuel.

Nous nous réjouissons de découvrir les innovations qui émaneront des 15 start-ups sélectionnées pour le programme Tech4Eva et de voir ces créations servir bientôt la santé des femmes.

En savoir plus sur les nouvelles technologies de la santé:

A propos de l’auteur

Expert Innovation

Voir tous les posts de Anna Soederlind

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

LES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER