A la rencontre de Julie Franconville

12 juin 2020 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de David Marclay

A peine est-elle en âge de prendre le volant que Julie Franconville le connaît sur le bout des doigts. La jeune vaudoise cumule les succès dans la pratique du badminton, un sport passionnant mais peu connu du grand public. Parrainée par le Groupe Mutuel, elle nous fait découvrir son coup de raquette explosif et son quotidien actif même en période de semi-confinement.

Depuis quand pratiques-tu le badminton et pourquoi avoir choisi ce sport ?

Je m’entraîne depuis l’âge de 6 ans. Mon papa était le président du club de Badminton d’Orbe. Il m’a emmenée plusieurs fois jouer avec lui. Ça m’a tellement plu que j’ai décidé d’en faire mon sport.

Qu’est-ce que le soutien du Groupe Mutuel a apporté à ta vie d’athlète ?

Grace au soutien financier du Groupe Mutuel, j’ai pu partir en tournois et payer tous les frais qui y sont liés. J’ai également pu financer un ou deux compétitions supplémentaires auxquelles je participais en privé, pour mieux me préparer et pouvoir marquer des points sur le circuit. Ceci afin d’être mieux classée pour les championnats d’Europe U19 qui auront lieu en octobre prochain.

Comment se passent tes entrainements durant la crise actuelle ? Comment maintenir sa motivation durant cette période ?

Durant la crise, notre entraîneur nous envoyait un entraînement chaque jour sous forme de challenge. Nous avions un groupe WhatsApp où il fallait communiquer nos résultats et envoyer une petite vidéo pour montrer que nous l’avions fait. Il fallait toujours se dépasser pour être meilleur que les autres. Cela permettait de nous motiver davantage. Nous avons même eu une période où nous nous entraînions ensemble sur zoom et c’était plus amusant. J’ai aussi eu la chance de recevoir des programmes d’entraînement de l’équipe suisse élite pour compléter chaque jour mon planning standard.

Avec le temps, la motivation a quand même baissé car les courts de badminton me manquaient et ce n’est pas la même chose de s’entraîner à la maison. Il était temps qu’on reprenne. Nous avons pu reprendre les entraînements le 11 mai, j’en ai actuellement 4-5 par semaine et nous devons respecter les mesures d’hygiène mais ça fait vraiment du bien de recommencer!

Quels sont tes dernières compétitions et résultats ?

Mes dernières compétitions furent les championnats suisses élites en février. J’ai décroché la médaille de bronze en simple dame, ainsi qu’en double dames. J’ai ensuite participé à l’Italian Junior Open, où le niveau était très relevé. Malheureusement, je n’ai pas réussi à passer un tour à cause d’un tirage difficile mais j’ai quand même réalisé de très belles performances. Et enfin, le dernier tournoi avant le confinement était le German Junior Open de Berlin. J’ai atteint les huitièmes de finale en simple et en double.

Quels sont tes prochains objectifs ?

Nous avons reçu notre planning pour la fin d’année 2020 et l’objectif principal, c’est les championnats d’Europe U19, qui ont lieu en octobre et ce tournoi sera sûrement mon dernier en tant que junior. Nous avons donc 2-3 tournois entre août et octobre pour les préparer le mieux possible. J’espère faire un bon résultat car je serai dans les plus âgées, mais j’espère surtout montrer mon meilleur niveau de jeu possible et quitter cette période junior sur une bonne note.

Pour conclure, aurais-tu quelques conseils pour les sportifs en herbe, qui souhaiteraient pratiquer ta discipline ?

Le badminton n’est pas un sport connu, ni facile car les gestes sont très variés et complexes. Pour réussir dans ce sport, il faut beaucoup pratiquer et toujours se donner à 100%, en match comme à l’entraînement.

Le Groupe Mutuel souhaite pleine réussite à Julie dans la poursuite de ses prochains objectifs.

Immersion dans le quotidien de Julie

(Vidéo tournée en mars 2020)

A propos de l’auteur

Chef de projet Sponsoring & Events

Voir tous les posts de David Marclay

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

LES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER