Genna Calonder: le bonheur au bout des spatules

20 mai 2020 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Monica Caligari

À quinze ans, Genna fréquente le lycée sportif de Davos et a déjà remporté deux distinctions majeures en Suisse. En 2019, elle a décroché une médaille d’or dans la catégorie U15 en half-pipe et a obtenu, l’année d’avant, la première place en freestyle Big Air. Ce qu’elle aime par-dessus tout? L’aspect créatif du ski freestyle, ce sport qui la voit régulièrement monter sur le podium.

Comment as-tu découvert le ski freestyle et qu’est-ce qui t'attire dans ce sport?

Je pratique le freestyle depuis six ans environ mais je skie depuis mon plus jeune âge. Tout a commencé lorsque mes parents nous ont inscrits, ma sœur et moi, à la Freestyle Academy de Laax. Pendant l’hiver, nous avions la possibilité de faire des cours de trampoline et des entraînements sur neige. C'est là que j’ai réalisé que c’était mon truc!

J’aime avoir la sensation de réaliser quelque chose de nouveau, par exemple quand je réussis un nouveau saut. Ça me stimule et en plus, je peux exprimer ma créativité. Il y a plein de choses que l’on peut utiliser, mais au final le choix nous appartient. On peut composer ses propres sauts et déterminer son propre degré de difficulté. C'est génial!

Quel est ton meilleur souvenir de freestyle? Avec des résultats aussi impressionnants, comment vois-tu l'avenir et quels sont tes objectifs?

Mes deux meilleurs souvenirs sont mon premier backflip au Snowpark et, évidemment, le titre de championne suisse de Big Air en 2018.

J’ai également remporté la médaille de bronze aux championnats suisses de 2018 et 2019 en slopestyle (course de descente acrobatique). Après la médaille d'or en Big Air en 2018, j'ai gagné la médaille de bronze l'année dernière. En 2019, j'ai également remporté la médaille d'or aux Championnats suisses junior de half-pipe catégorie U15 féminin. D'autres médailles  en slopestyle sont venues s’ajouter au gré de mes participations à d’autrescompétitions (une fois l’argent et une fois le bronze). Et j'ai obtenu la 3e place à la Coupe d'Europe de Big Air à Davos en 2019.

J'aimerais encore participer à la Coupe d'Europe de Ski Freestyle ainsi qu'aux compétitions en Suisse. Bien sûr, un de mes objectifs à long terme reste la Coupe du Monde.

Que fais-tu en dehors du sport, études ou travail? Comment est-ce que tu concilies entraînement et vie privée?

Je fréquente le lycée sportif suisse de Davos. Ça a toujours été mon rêve. Cela me permet de travailler avec des objectifs, tant à l'école que dans le sport.

Chaque jour, j'ai une demi-journée d'école et une demi-journée d’entraînement, ce qui veut dire que je bénéficie d'au moins cinq séances d’entraînement par semaine durant la période scolaire. Lorsque j'ai des camps d'entraînement ou des compétitions, je suis mes cours à distance. Je m'entraîne aussi les week-ends, en hiver sur la neige et en été sur l'airbag (immense cousin d’air de réception).

As-tu des conseils à donner aux autres athlètes qui pratiquent ce sport?

Si quelque chose ne se passe pas comme prévu: persévère! Parce que la persévérance rend plus fort et nous permet d’apprendre de nos erreurs. La chose la plus importante pour un freestyler est de bien s’échauffer et de rester concentré. Il faut aussi veiller à avoir une bonne condition physique.

Grâce au sport, j'ai appris à mieux connaître mon corps. Et ma devise est: de ne jamais abandonner, même si cela peut être très difficile parfois!

Que signifie pour toi le soutien de l'Aide sportive suisse et de ton parrain, le Groupe Mutuel ?

Le soutien financier de l’Aide sportive suisse est un bon complément qui me permet de me rendre aux différents entraînements et de participer à divers concours. J’ai aussi été super contente quand j’ai appris que le Groupe Mutuel voulait me parrainer. J’étais flattée qu’une compagnie d'assurance-maladie bien connue s’intéresse à moi et veuille me soutenir.

Quand tu ne t'entraînes pas, que fais-tu? As-tu d’autres passions en dehors du sport?

J’aime lire, voyager et passer du temps avec mes amis. J’aime aussi être avec ma famille. En été, nous passons souvent nos vacances en Italie pour faire de la voile, nager et nous détendre. J'aime aussi dessiner, mais malheureusement je n'ai actuellement pas beaucoup de temps pour cela.

As-tu un rituel lors des compétitions?

Pendant les compétitions, j’écoute toujours de la musique. Je n’ai pas vraiment de morceau préféré mais j’ai une playlist que j’écoute tout le temps. Ce sont de vieux morceaux des années 80 et 90.

Le Groupe Mutuel souhaite beaucoup de succès à Genna dans sa carrière sportive et espère qu’elle atteindra ses objectifs.

Lien intéressant

A propos de l’auteur

Cheffe de projet sponsoring & events

Voir tous les posts de Monica Caligari

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

LES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER