Bien dormir naturellement

13 décembre 2017

Voir tous les posts de Pascal Piccinin

Vous souffrez parfois de troubles du sommeil? Il est souvent préférable de trouver des solutions naturelles pour mieux dormir.

A 60 ans, l’homme a passé vingt ans de sa vie à dormir et cinq ans à rêver... Il est donc vital pour l’être humain de trouver une solution harmonieuse pour gérer son sommeil. Ce dernier est indispensable pour permettre à l’organisme de récupérer et au cerveau de se régénérer. Les causes des troubles du sommeil peuvent être multiples mais chacun doit trouver une solution adaptée à sa pathologie. Il existe des règles générales simples et souvent oubliées dans nos sociétés génératrices de stress.

Respectez votre rythme

Les difficultés d’endormissent peuvent provenir du fait que vous ignorez votre rythme personnel «veille-sommeil». Le sommeil est organisé en cycles d’environ une heure trente: si vous n’êtes pas au lit lors d’une «attaque de paupières», vous risquez de rater le train de l’endormissement. Adaptez vos horaires à votre cycle et couchez-vous à des heures régulières. Si vous êtes du soir, inutile de vous coucher à 20h! En cas de fatigue, la sieste est un bon moyen pour récupérer: 15 à 20 minutes de sieste, si possible entre 13 et 15 heures, suffisent.

Faites des repas légers

Il n’existe pas d’aliment miracle qui favorise le sommeil. Le soir, il est recommandé de consommer des aliments légers à base d’amidon (pâtes, riz, pomme de terre…) et riches en sucre (miel…) au moins une heure et demie avant le coucher. N’écoutez pas l’adage qui prétend que «qui dort dîne»: un estomac creux peut se manifester pendant la nuit sous forme de crampes ou de fringales, synonymes de réveil intempestif. Evitez de boire café, thé ou coca, boissons très excitantes pour le système nerveux.

Créez une chambre agréable

Un tiers de votre vie se passe dans votre chambre à coucher; l’avez-vous aménagée de façon douillette?
Pour favoriser le sommeil, pensez à:

  • Bien aérer votre chambre et l’obscurcir complètement,
  • Maintenir une température agréable, entre 15 et 18 degrés,
  • Prendre soin de votre matelas et vous assurer qu’il ne soit ni trop ferme, ni trop mou,
  • Adapter vos couettes et couvertures à la température de la saison,
  • Employer des boules quiès si vous êtes dans un environnement bruyant

Optez pour le cérémonial du coucher

Tous les moyens de détente sont bons: promenade digestive, musique douce, lecture récréative, bain chaud avec essences aromatiques (lavande, mandarine). Evitez de vous faire du souci à l’heure du coucher. Quelques exercices de respiration ou de relaxation aident au relâchement physique et mental. La sophrologie, la musicothérapie ou le yoga sont des techniques qui favorisent la détente.

Préférez les thérapies naturelles

Si ces règles d’hygiène de vie n’améliorent pas la situation, les plantes pourront peut-être vous aider. Cinq espèces ont des vertus sédatives: l’aubépine, la mélisse, la passiflore, le tilleul et la valériane. Elles s’absorbent, idéalement, en association et sous forme de tisane. On les trouve également dans diverses spécialités pharmaceutiques vendues sans ordonnance. Si vous prenez d’importantes doses de somnifères, seul un sevrage lent avec un passage progressif à la phytothérapie aura des chances de succès.

Liens intéressants

A propos de l’auteur

Médecine interne FMH
Médecin conseil au Groupe Mutuel depuis 2003

Voir tous les posts de Pascal Piccinin
Groupe Mutuel

Rue des Cèdres 5 Case postale, 1919 Martigny    |    +41 0848.803.111