L’été de tous les dangers

01 juillet 2019 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Tanya Lathion

Il s’est fait attendre, cette année. Mais cette fois, il est bel et bien là. L’été et sa ribambelle d’activités sont arrivés. C’est le temps pour se détendre, se défouler et se retrouver. Entre amis ou en famille, nous passons du temps dans le jardin et autour du grill. Mais pour en profiter sans se mettre en danger, il y a quelques précautions à respecter. L’été de tous les dangers, nous saurons l’éviter pour apprécier à fond la saison.

Activités d’été: la remise en route

L’été est propice à s’adonner à une multitude d’activités encore jamais tentées. C’est le temps des sports d’extérieur et notre physique a parfois du mal à suivre, après des mois d’hibernation. Une élongation par-ci, une fracture par-là… Le sport, c’est sain mais ça peut aussi mettre à mal notre été.

Pour placer toutes les chances de notre côté, on ne lésine pas sur l’équipement adapté et on ne se surestime pas. Un petit échauffement ne fait jamais de mal, surtout lors de la découverte de muscles dont l’existence demeurait inconnue jusqu’ici. D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter des conseils d’une sportive d’élite? Sarah Atcho nous dit tout, en vidéo.

Des grillades sans s’enflammer

Elle est sur toutes les lèvres, dès l’apparition des premiers rayons de soleil. La star de l’été c’est elle: la grillade. Oui, une fois n’est pas coutume, nous parlerons de grillade même si la mode est à l’appellation barbecue. Nous profitons aujourd’hui d’une multitude de viandes, volailles et légumes sublimés par les flammes. Sauf que parfois, il n’y a pas que le goût qui a du retour et la grillade peut tourner au vinaigre. Pour que ce moment de convivialité reste sans danger, voici quelques petites précautions à prendre:

  • Incendie et brûlures: Lorsque le vent tourne, le dîner aussi peut mal tourner. Pour être toujours prêt, mieux vaut garder un sac de sable ou de l’eau à proximité.  Ce sera bien utile si nous avons besoin d’éteindre le feu en toute sécurité. Et si le temps n’est pas au rendez-vous, optons pour un ragoût. Faire des grillades avec un équipement prévu pour l’extérieur sous un abri ou pire, à l’intérieur est une idée à bannir tout de suite de notre esprit.
  • Intoxication alimentaire: La règle numéro un, en matière de sécurité alimentaire, c’est de ne pas mélanger le cru et le cuit. Jamais! On n’utilise pas la même assiette pour la viande qui a déjà passé sur le grill et pour celle qui va au charbon. De même, il faut veiller à éviter tout contact entre les deux sur la grille. Et s’il n’est pas bon de carboniser nos grillades, il faut tout de même veiller à ce qu’elles soient bien cuites, surtout pour la viande blanche (porc, poulet, dinde, veau ou lapin).
  • Hygiène: Les grillades s’enchaînent et peuvent finir tard. Il est vrai que nous préférons souvent profiter de nos amis plutôt que de se mettre à nettoyer la grille après usage. Pourtant, ce petit foyer de bactéries ne va pas attendre la fin des festivités pour se développer. Alors c’est vrai que nous avons « juste grillé deux steaks hier et passé un coup de papier ménage ». Mais pour éviter que la prochaine grill-party se solde par un after au petit coin, ça vaut la peine de bien nettoyer son matériel à chaque utilisation.

Au jardin, les petits développent leurs sens

A l’extérieur, nos cinq sens sont en éveil et pour certains d’entre eux, ce n’est pas toujours pour le meilleur…

  • L’ouïe: Pour le premier août, nous avons prévu d’illuminer le ciel suisse  d’une explosion de couleurs. Mais attention à ce que cela ne tourne pas en explosion de tympans! Certains feux d’artifices peuvent atteindre les 160 décibels. Or, notre seuil de tolérance se situe à 140 décibels. Sachant qu’un réacteur d’avion au décollage produit 125 décibels, nous veillerons à tenir les petits spectateurs bien éloignés de la base de lancement.
  • Le goût: Les botanistes en herbe partent à la découverte de tout ce qui les entoure, y compris les jolies plantes toxiques et piquantes. Il vaut mieux leur expliquer que l’ingestion de ces plantes ne les transformera pas en super héros. La potion magique, ils sont déjà tombés dedans.
  • Le toucher : Voir son pied gonfler et devenir tout bleu, c’est inquiétant. On aurait préféré voir cette abeille avant de marcher dessus. Il n’y a plus qu’à espérer que la pharmacie familiale a été actualisée pour l’été.
  • La vue: Notre œil est extraordinaire. Mais il est aussi extrêmement sensible aux UV. Si les inflammations de la cornée et les coups de soleils oculaires ont des conséquences immédiates, le soleil peut également endommager notre œil sur le long terme et accélérer son vieillissement. Les petits sont encore plus sensibles, en raison d’un cristallin plus clair, et ne sont pas conscient que l’oubli des lunettes de soleil les rapproche des lunettes de vue.

Liens utiles

A propos de l’auteur

Rédactrice Web

Voir tous les posts de Tanya Lathion

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER