Internet et ses dangers

24 juin 2019 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Tanya Lathion

Avec le web, nous savons tout sur tout mais surtout, nous divulguons tout sur nous. Que ces données soient bien gardées ou éparpillées, elles peuvent un jour nous causer du tort. Alors comment profiter de surfer en toute sécurité et éviter d’être dépouillé ou malmené par des personnes mal intentionnées? Prenons un zeste de méfiance et quelques réflexes et habitudes à adopter.

Mieux prévenir pour mieux guérir

Un mode de vie sain, pour renforcer son système immunitaire, et un carnet de vaccination à jour ne suffisent pas à vous protéger de toute sorte de virus. Sur internet, vous êtes vulnérable et il est préférable de tourner sept fois son doigt sur la souris avant de cliquer. Alors que certains virus ont pour seul but de détruire notre ordinateur, d’autres peuvent voler nos données. Ceux-ci permettent à leur concepteur d’entrer dans nos boîtes e-mail ou nos réseaux sociaux et d’usurper notre identité. Ce n’est pas tout, certains microbes restent tapis dans l’ombre et attendent patiemment que l’on tape notre numéro de carte de crédit, voire même nous invitent gentiment à le faire en se faisant passer pour une entreprise que l’on connait.

Nous nous retrouvons alors avec des débits surprises sur notre compte bancaire, des achats inconnus ou encore, une réputation altérée dans la vraie vie par des actions en notre nom sur la toile. Si l’on fait extrêmement attention afin d’éviter de tels incidents, il est aussi utile de prévoir leur avènement. Avec une couverture adéquate, nous pouvons nous prémunir des pertes occasionnées et mieux nous défendre en cas de litige.

Les clés de la sécurité

Lorsque nous entrons dans le monde impitoyable du web, il vaut mieux être trop prudent que pas assez. Nous avons acheté tant de choses en toute sécurité sur ce site. Mais aujourd’hui, peut-on être sûr qu’il n’a pas été piraté dans la nuit? Une petite astuce consiste à toujours vérifier l’URL lorsque l’on s’apprête à entrer nos données. Sommes-nous bien toujours sur le bon site? Est-ce que la page est cryptée et le cadenas en haut à gauche bien verrouillé?

Si le malheur arrive tout de même, il est préférable de s’adresser à un informaticien et à un avocat spécialisé pour tenter de sauver les meubles.

Le grand méchant chat

Lorsque c’est notre enfant qui devient l’usurpateur, que pouvons-nous faire? En effet, nos coordonnées bancaires sont enregistrées dans nos appareils et c’est bien pratique. Nous pouvons faire toute sorte d’achat en un seul clic. Mais même si notre petite tête blonde n’a aucune mauvaise intention, elle aura vite fait de poursuivre son jeu favori en achetant quelques vies sans s’en apercevoir. Une fois, deux fois, trois fois… Sans même s’en rendre compte, notre enfant aura bien salé notre facture mensuelle. La valeur de l’argent n’est pas un concept facile à intégrer à un jeune âge, d’autant plus lorsque la monnaie est totalement virtuelle.

Aujourd’hui, il nous faut ajouter l’éducation numérique à la politesse et aux valeurs que nous tentons d’inculquer à nos enfants. De la même manière que nous insistons pour qu’ils regardent des deux côtés avant de traverser la route et ne parlent pas aux inconnus, sur le web, nous devons leur apprendre à bien regarder où ils cliquent et avec qui ils chattent.

Liens utiles

A propos de l’auteur

Rédactrice Web

Voir tous les posts de Tanya Lathion

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER