Cyberharcèlement: comment s’en protéger?

26 mars 2021 | commentaire(s) |

Voir tous les posts de Christelle Travelletti

Insultes, menaces, propos et images obscènes… derrière un écran, le harcèlement prend différentes formes et peut vite nous anéantir en un clic. Bien qu’Internet et les réseaux sociaux nous permettent de gagner du temps, de créer du lien, de s’informer, de s’inspirer même parfois, le monde virtuel n’est pas sans risques. Les conséquences pour les victimes sont souvent néfastes et virent parfois au drame. Il existe pourtant des solutions pour continuer à surfer, chatter et poster en toute sécurité. Nos conseils.

Dans un monde de plus en plus connecté, les smartphones, réseaux sociaux et applications de messagerie font partie intégrante de nos vies. Et si les premières cibles du cyberharcèlement sont les jeunes entre 10 et 19 ans, les adultes y sont également confrontés. Mais pourquoi tant de haine sur le web? Et pourquoi les cyberharceleurs sont de plus en plus nombreux? «L’écran crée automatiquement une distance et augmente donc le sentiment d’impunité chez l’auteur. En se sentant tout-puissant, les harceleurs vont alors se lâcher plus facilement que dans la vraie vie», explique Gaëtan Theytaz, responsable des réseaux sociaux du Groupe Mutuel.

Source: jeunesetmedias.ch – portail d’information de la Confédération suisse

Le cyberharcèlement, c’est quoi exactement?

Propagation de rumeurs, lynchage en groupe, insultes, propos discriminants à répétition, chantage aux photos intimes, sexting indésirable, menaces de mort ou de viol ou encore injonction au suicide, figurent parmi les situations les plus récurrentes du harcèlement en ligne. Les commentaires violents influent sur le bien-être mental, les propos/images obscènes impactent l’intégrité sexuelle et les menaces augmentent le sentiment d’insécurité. Pire encore avec le tracking et la géolocalisation, le cyberharcèlement peut également nous poursuivre jusque dans la vie réelle. Dans tous les cas, les victimes peuvent rapidement vivre un enfer. Les suicides dus au cyberharcèlement sont d’ailleurs particulièrement nombreux, surtout chez les adolescents.  

Nos conseils de protection

  • Utilisez toujours un réseau Internet sécurisé. N’envoyez jamais d’e-mails ou de sms privés via un Wi-Fi public.
  • Faites le tri dans vos données sur Internet. Numéro de téléphone, adresse ou encore informations personnelles ne devraient pas être accessibles publiquement.
  • Réfléchissez toujours avant de poster une photo de vous et de vos proches. N’acceptez JAMAIS d’envoyer des photos intimes à qui que ce soit.
  • Vérifiez et revérifiez les paramètres de confidentialité de vos réseaux sociaux et applications (privé/public, géolocalisation, identification des autres utilisateurs, etc.)

Découvrez CyberProtect

Soucieux d’aider nos assurés à préserver leur identité numérique, nous avons créé CyberProtect. Notre nouvelle assurance vous offre une assistance juridique et financière mais également des outils concrets de prévention.

Autres liens utiles

A propos de l’auteur

Community Manager

Voir tous les posts de Christelle Travelletti

Commentaire(s) ()

Laisser un commentaire

Ces articles peuvent vous intéresser